Catégories

Frais de port

 

5 € UNIQUE

Réplique Phare Armen - Finistère

18,99 € TTC

Ajouter au panier

1 pièce disponible

Attention : dernières pièces disponibles !

5B-1ME03911

Disponibilité : en stock

Réplique Phare Armen - Finistère

Plus de détails

Programme de fidélité Recevez 18 points de fidélité. Total du panier : 18 points, d'une valeur de 0,36 €.


30 autres produits dans la même catégorie :

Matière : résine

Dimensions : 12,3 x 8 x 6,7 cm

Le phare d'Ar-Men (Ar Men signifiant « le rocher » ou encore « la pierre » en breton) est un phare en mer construit entre 1867 et 1881 à l'extrémité de la Chaussée de Sein, à la pointe ouest de la Bretagne. Il porte le nom du rocher sur lequel il a été érigé.

Dans le petit monde des phares bretons en mer, dont font partie notamment Kéréon, le phare de la Vieille ou encore la Jument, le phare d'Ar-Men est certainement le plus célèbre, en raison de son caractère très isolé, des difficultés considérables qu'a présentées sa construction et du danger qu'il y avait à relever son personnel. Considéré comme un lieu de travail extrêmement éprouvant par la communauté des gardiens de phare, il a été surnommé par ces derniers « l'Enfer des Enfers ». Il n'était pas rare que, dans des conditions difficiles de mer et de vent, on ne puisse pas relever les équipes tous les 15 jours comme de normal. Les coups de boutoir portés par la grande houle pendant les tempêtes font trembler tout l'édifice et peuvent faire tomber tout ce qui est accroché aux murs, rendant ces périodes particulièrement insupportables pour les gardiens.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Rechercher